C’est la règle !

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à indiquer que je ne vais pas m’excuser pour l’écriture de cet article. Tout d’abord parce que, précision importante, je ne généralise pas (peut-être existe-t-il des exceptions, sait-on jamais) mais je vais parler de mon expérience. Dans un second temps (là encore c’est une précision importante) parce que c’est mon blog et que je fais ce que je veux.

« C’est la règle ! », je ne peux pas vous dire le nombre de fois où j’ai entendu cette expression. Et parfois j’ai la mâchoire et le cœur qui se contractent en l’entendant. Pourquoi ? Parce que parfois, même si « c’est la règle », cela n’exclut pas d’avoir du bon sens. J’ai essayé d’analyser ce phénomène qui rend parfois mes amis allemands insupportables. J’utilise ce mot pour rester polie. « Il faut signer trois formulaires pour changer un mot dans un contrat. Mais pourquoi ? C’est la règle. » 😕 « Non tu ne peux pas changer la couleur dans ce tableau. Mais pourquoi ? C’est la règle » 😕 😕 « Il y a un problème, votre inscription ne s’enregistre pas au bon endroit. Et bien mettez là au bon endroit. Non… je ne sais pas… attendez je dois voir ce que dit la règle…»…

Mais put*** de mer** vous allez arrêter avec votre « C’est la règle »!!! J’ai donc essayé d’analyser ce phénomène et ma conclusion est qu’il y a eu du « formatage » dans l’air (excusez-moi du mot mais c’est le seul qui me vient à l’esprit, là maintenant tout de suite) et ils ne peuvent pas faire autrement. Pour qu’une société fonctionne il faut bien entendu mettre en place des règles. Cela va de soi. Cependant j’ai l’impression que les allemands ont suivi « A LA RÈGLE » ces fondements. Du coup, des règles il y en a partout partout et pour TOUT – en privé, en société, dans le monde professionnel. Et c’est usant, croyez-moi. J’ai parfois envie de les secouer et de leur dire « mais mon gars, tu as un souci avec la ligne 50 de ton fichier ? Mais réfléchi, trouve une solution, fait quelque chose avant d’appeler au secours parce que la règle dit que !!!! ».

Une petite anecdote ? Fraîchement arrivés en Allemagne, pour justifier une futilité dont je ne me rappelle même plus le propos, nous avons aussi eu droit à « c’est la loi en Allemagne ». Comme vous êtes tout nouveau et bien vous courbez le dos et acceptez cette réponse. Au fil des jours, nous comprenions que ce n’était pas vraiment la loi…

Alors oui, il faut avouer que nous français, nous ne suivons pas souvent les règles. Rien qu’en faisant une rétrospective de mes dernières années à Paris… le respect des règles est parfois difficile à réaliser. Et, il faut s’avouer une chose : nos voisins allemands sont beaucoup plus disciplinés. Cependant, mon esprit français (et vous le comprendrez) me dit que trop c’est trop. Parfois j’ai l’impression que pour justifier le fait que quelque chose ne leur plaît pas ils se cachent derrière ces trois simples mots : « c’est la règle ». Et si vous êtes chanceux vous aurez un « c’est comme ça et pas autrement ».  Ou sinon j’ai aussi cette réponse « C’est comme ça, il faut apprendre par cœur » lorsque je demande une explication sur une expression grammaticale. Alors du coup, j’ai vraiment l’impression qu’ils n’ont pas vraiment envie de se fouler pour t’expliquer les choses. Paresse, quand tu nous tiens. Ou au contraire, tu les emmerdes tellement que tu as la réponse type de notre arrivée « c’est la loi en Allemagne ». Parce qu’effectivement, c’est plus simple et plus rapide de répondre ainsi.

Vous ressentez ce que je ressens ?

Vous aimerez aussi

8 commentaires

  1. J’ai l’impression que l’esprit français cherche toujours à obtenir ce qu’il veut, que ça rentre dans les règles ou non, que ça soit socialement correcte ou non. A Madagascar, je ressens un peu la même chose qui parfois, me donne envie de casser les dents à quelqu’un. Ici, je pense pas vraiment que ce sont des « règles » qui sont suivies mais le « socialement correct ». L’art de se laisser un peu faire pour pas trop faire de grabuge… Je sais pas si tu vois ce que je veux dire, mais j’ai quelques exemple de connaissances gasy vraiment remontés contre quelque chose pour X raisons et une fois qu’ils arrivent pour faire valoir leurs droits, c’est à coup de sourire et de graaaande marque de politesse.
    Et même s’ils font comprendre qu’ils ne sont pas contents, ils placent quand même 2/3 azafady pour que ça passe mieux. Pour cette même raison X, en France, on taperai le point sur la table en hurlant des noms d’oiseaux et appellerait à la grève générale…

    1. Coucou Charly, comment vas tu ? Bien que je n’ai pas vraiment vécu à Madagascar, je comprends tout à fait ce que tu dis. Je te comprends parce que parfois cela se passe comme ça avec une partie de famille et je peux te dire que ça me gonfle (parlons vrai 😀). Je suis contente d’avoir cet esprit français même si ça peut facilement virer à l’affrontement soit avec l’organisation d’une grève comme tu le dis ou autrement. Je suis contente parce qu’on sait ce que l’on veut enfin je crois 😉😉

  2. Tout à fait d’accord. J’habite ici depuis un an (à 80 km de Kiel) et j’ai le même ressenti. Je pense que les allemands aiment le confort et que c’est très confortable de suivre les règles dans un cadre pré- défini. Ca a du positif, mais aussi du négatif car dés qu’une situation « hors cadre » surgit, les gens sont comme des poissons qui se noient dans un verre d’eau, ils ne savent plus du tout comme faire. Savoir ne pas respecter une règle quand elle est mauvaise ou dénouée de sens, c’est aussi savoir réfléchir et savoir s’adapter à toute sorte de situation.

    1. Bonjour 😀👋 merci d’être passée par là 😉. À 80 km de Kiel ? Ou ? Ahahah ton exemple est vraiment bien trouvé : « comme des poissons qui se noient dans des verres d’eau  » j’adore !

  3. Je te rejoins totalement ! La règle c’est la règle en Allemagne et pas moyen d’y déroger! 😉 De quoi faire bouillir n’importe quel francais !

    [Je viens de découvrir ton blog grace à Laure avec qui je suis en contact depuis quelques temps, j’aime beaucoup ! Pour ma part, j’habite à Bremen depuis un peu plus d’un an maintenant après divers stages en Allemagne. J’ai aussi un blog si tu veux aller faire un tour. 😉 ]

    1. Bonjour Angélique, oh merci de passer par la. Je vais aller lire volontiers ton blog. J’espère que tu aimes Bremen :). On est pas vraiment très très loin.. . Tiens aujourd’hui ce principe de la règle m’a bien énervé !!!

Laisser un commentaire