L’allemand à la sauce Holy !

Non non non, je ne vous abandonne pas ! Oui oui je n’ai pas le temps ! Et oui oui, il y a aussi un peu de flemme ! Oui oui on dirait une chanson (laquelle, ne me demandez pas).

Je ne sais pas vous mais moi j’ai tendance à dire certaines phrases / expressions à ma sauce… D’ailleurs si vous n’avez pas encore lu l’article sur les mots allemands qu’il ne faut pas confondre de Laure du blog Une Française apprend l’allemand, faut y aller dès maintenant ! Hop hop hop.

Petite information : « à ma sauce » veut dire « à la Holy » 😏.

Was geht digga ?

Il y a un mois, j’ai appris une nouvelle expression allemande… que j’ai automatiquement transformée. En français, nous disons souvent « Quoi de neuf ? » (ou « quoi de 9 ? » -> mon dieu dire que j’écrivais en langage texto avant… non je n’ai jamais testé le « koi » parce que maintenant j’écris tout en entier !) et pour les Caille-Rats un petit « Wesh ou Wesh ? » (Comment ? Vous dites ? Cela ne se dit plus ? #vieillefilleva). En anglais, on aime beaucoup le « What’s up ? », et en allemand ? J’ai demandé à mes collègues quelle expression « wesh wesh » je pouvais utiliser pour dire « wie geht es dir ? » ou « und ? » ou « na ». Ah oui, je ne vous ai pas encore parlé de ce dernier… Paraît-il que c’est une bonne expression du nord… d’Hambourg ?! Ah ouais ? C’est vrai ? A prononcer « naaa », surtout veillez à faire durer le Aaaa. Celui-là est utilisé à toutes les sauces, un peu comme le « oder ? » en fin de phrase.

Revenons à nos moutons. Donc une expression pour dire « Quoi de neuf ? » en allemand. Mon collègue me dit : « et bien tu peux dire – Was geht ? – et pour faire un peu caille-rats (bon il ne l’a pas dit comme ça mais je le mets à ma sauce), tu peux dire – Was geht digga ? ». Je vous avouerai que parfois je ne comprends pas tout de suite ce que l’on me dit… surtout en allemand. Ça parle tellement vite que je répète joyeuse : « yo was geht negga ? ». Oui je me suis cru à Harlem, chaud chaud la braise ou dans 8 miles (vous voyez le film ? – bon ok je sors). Rire général autour de moi, tout en m’indiquant : « euh non non c’est Digga, avec un D et in i ». Alors non, je ne vais pas utiliser cette expression car je suis une fille bien éduquée et que bon… je ne me vois pas du tout dire « Was geht Digga ? » à un allemand. Après cette épisode, j’ai prévenu mes collègues que cette incompréhension ne sera pas la dernière… donc s’ils ont envie de créer des post-it c’est maintenant !

Temps du repas ou plutôt bon repas !

Dans mon ancienne entreprise, ah oui je ne vous ai pas dit mais j’ai changé de boulot – quoi ? encore ? OUI ET ALORS ? (donc ça c’est ma réponse générale), à midi on se disait tous « Mahlzeit » (bon parfois dans la nouvelle aussi). J’ai un vague souvenir d’avoir vu ce mot en cours d’allemand… un lointain souvenir. Les premières fois je ne répondais pas car je ne comprenais pas le début du mot… Zeit (le temps/moment) c’est bon mais le début ? No conozco ! Dans ma tête : mais on dirait que ça commence par un B et puis ça die « Aïe ». Ma conclusion : bon ben je vais dire pareil en ne prononçant pas trop le début et en appuyant sur la fin. Ce que ça a donné : « Braïezeit ». Que veut dire ce mot ? No conozco ! Ne parlons pas de l’orthographe qui ne veut vraiment rien dire.

Heureusement que mes copines (ah oui il faudrait que je vous parle de mon « Girls band copines de Kiel » – je le note sur mon post-it) sont venues à ma rescousse… Mahlzeit (le temps du repas) était beaucoup utilisé chez les ouvriers pour se souhaiter un bon repas.

Attention !

Celui-là c’est le premier de ma liste. J’ai beaucoup de mal avec les « h » en allemand. Le H allemand se prononce comme le A mais soufflé. Vous voyez ? Si non vous allez sur You-tube et vous tapez « le H en allemand ». Notre « ch » devient « sch » et « ch » en allemand se prononce « rrr ». Vous me suivez ? Le mot pour dire attention en allemand est « achtung » donc arrtoung. Me voilà un jour participant au Brunch vendredi-cal du labo de Dr. G. Je ne sais plus trop ce qu’il s’est passé mais j’ai voulu dire Achtung… sauf que ma petite tête a fait un mélange de tout et cela a donné : « archetung » qui a une définition totalement différente. Je vous invite mesdames et messieurs à cliquer  « Arsch ». D’ailleurs je vous invite aussi à trouver toutes les déclinaisons de ce mot sur Linguee ou Reverso 😉.

Bonjour je voudrais un « stuque » de Rumsteck…

La prononciation « stu » française n’existe pas vraiment en allemand. Si ? On dit souvent « chtou » oui parce que « u » c’est « ou » ou « chtu » lorsqu’il y a « ü ». Pour demander une pièce / un morceau de quelque chose, je dis souvent le mot « stück » donc « schtuuque ».

Parce qu’à cette période je n’arrivais pas à retenir le mot « tranche » -> « Scheibe ». Je demandais un morceau de quelque chose au boucher. Aussi à cette période je n’arrivais pas à prononcer les « stü », j’ai donc naturellement demandé un « stuque », à la française, de Rumsteck. Que veut dire « stuque » ? No conozco.

Allez, je vais m’arrêter là parce que ça suffit pour aujourd’hui. En fait, bonne année 2018 !! Vous allez bien ?

Vous aimerez aussi

5 commentaires

  1. Il m’est arrivé la même chose avec le « Mahlzeit » ! Je ne comprenais jamais le début, « …zeit » ; vu que c’était la pause de midi, je me disais, ok pause donc « mi-temps » donc certainement « Halbzeit »… J’ai dû dire « Halbzeit » pendant au moins 1an…

  2. Hihi, te lire me fait toujours autant rire ! Et le dernier, le «stuuuque» me fait penser à nos très cher alsaciens et leur «schlouck» (je ne sais pas comment ça s’écrit !). J’ai tellement rit lorsque mon meilleur ami, expatrié en Alsace, m’a demandé une «schlouck» de ma bière, qui veut dire «une gorgée» ou encore une «lichette» comme on dit chez moi…!
    Je t’embrasse, et te souhaite une excellente année 2018 !
    Des bisous,
    Camille

  3. Je veux pas faire mon « Fuchs mit Brille » mais tu viens de me faire réaliser un truc quand tu écris:

    Notre « ch » devient « sch » et « ch » en allemand se prononce « rrr ». Vous me suivez ? Le mot pour dire attention en allemand est « achtung » donc arrtoung.

    Bon ok, mais le ch de « ich », « Milch », « Kirche » etc ….. c’est encore un autre pfff…

    Alors là je pense qu’on commence à atteindre la confusion…. dans la clarté…

Laisser un commentaire