Kiel (2 ans et 2 mois)

Vous remarquerez que je ne fais pas les choses comme tout le monde. Je ne poste pas un article pour le mois anniversaire mais deux mois après.

Même si parfois je prends beaucoup de temps à écrire un seul article, j’aime ce blog. En le lançant, je ne m’attendais pas à avoir beaucoup de lecteurs, ce n’était pas mon but. Par contre, je remercie mes vrai(e)s lectrices et lecteurs de passer par là dès que je publie un billet. C’est ce que je voulais. Comme l’adage le dit : « les cordonniers sont les plus mal chaussés ». Mon métier est de communiquer et de promouvoir et je suis incapable de le faire pour mon blog. J’en suis incapable parce que je n’ai pas vraiment envie de le faire. En lisant quelques billets d’autres blogs, je vois que souvent, sont mis en avant les chiffres de l’année… moi je n’en ai pas et je me porte bien 😉 quand même. J’ai ma petite communauté et elle est bien sympathique.

Deux ans et deux mois que nous sommes à Kiel. Enfin Toutou et moi car Dr. G est là depuis deux ans et demi maintenant. Je profite donc de cet article pour vous présenter Kiel parce que je me suis rendue compte que je ne l’ai pas encore fait (la honte).

Comme je vous l’indiquais un peu ici, Kiel est une ville située au nord de l’Allemagne. C’est la Hauptstadt (ville principale / ville-capitale-administrative) du Land du Schleswig-Holstein. La ville compte presque 250 000 habitants. Beaucoup diront que Kiel n’est pas très belle. D’ailleurs la ville jumelle de Kiel en France est Brest. Je m’excuse auprès des Brestois pour l’utilisation du mot « d’ailleurs ». Kiel a, en effet, gardé beaucoup de vieux immeubles d’après-guerre et en hiver, elle devient très sombre et morose. Personnellement, je ne la trouve pas si laide et je trouve cela plutôt coloré (bon j’avoue un peu moins l’hiver). En marchant, on peut trouver un immeuble bleu, orange, jaune, rouge, vert…

La particularité de Kiel est que la ville est presque coupée en deux par son Foerde. Dans ce cas précis, les habitants ont vite fait de différencier les quartiers ouest et est. Beaucoup vous diront nous ont dit, la vie est meilleure du côté ouest. Je dirais plutôt que le côté ouest est un coin un peu plus bobo et l’est beaucoup plus populaire. Globalement Kiel est une ville tranquille et sécurisée. Bien entendu, comme partout, il se passe des choses mais on s’y sent tout de même en sécurité.

On m’a beaucoup posé cette question : « mais vous ne vous faites pas trop chi**, dans votre ville tout au nord ? ». Et bien non, il y a des choses à faire. Je dirais que nous ne sommes pas très souvent actifs parce que nous aimons beaucoup notre canapé (surtout lorsqu’il pleut). Il est vrai aussi que nous essayons de rentrer en France au moins deux fois par an (l’été et pour les fêtes de fin d’année).
Mais Oui, il y a des choses à faire à Kiel : aller se balader en vélo jusqu’à Holtenau (banlieue de Kiel)  par exemple ou flâner dans un des nombreux parcs de la ville. Avec Toutou, nous nous baladons souvent au Schrevenpark. Bon ok, c’est parce que nous habitons à côté mais le Schrevenpark est l’un des seuls parcs à Kiel qui autorise les barbecues (jusqu’à 22h). Il est assez grand et la promenade est organisée autour d’un petit étang. Celui-ci approvisionnait en eaux le château Kilia (construit par Friedrich I) jusqu’en 1889.

On y croise des oies, des canards, des chiens, des mouettes et des goélands. Le plus important des tournois internationaux de pétanques y sont organisés. Elle n’est pas belle la vie ?

Toutou interloqué par toutes ces oies !

Pour sortir, il suffit de se rendre dans uns des bar/restaurant/café. Des lieux cosy où il est possible de « bruncher », de manger et de boire accompagné de son Toutou.  C’est un point important : en Allemagne, les chiens sont acceptés presque partout. Je dis presque parce qu’ils ne le sont pas dans les supermarchés (normal). En soirée, vous ne pouvez boire que jusqu’à 1h /2h car les établissements ferment.

Café Resonanz

Pour la culture et les loisirs, la ville organise chaque semaine/chaque mois des événements : que cela soit un salon, des expositions, des rencontres lectures ou autre. De nombreux bars/restaurants organisent également des événements (soirée Jazz, soirée lecture de poèmes…). Un point important, Kiel est une ville en bord de mer : il n’y a rien de plus reposant que de marché sur la Kielinie (la jetée) ou au bord de l’eau à la plage.

Sachez que j’ai tellement pris l’habitude de m’endormir sans bruits extérieurs que lorsque je rentre à Paris, il m’est difficile de m’endormir. Et oui, je n’ai plus l’habitude de tout ce tapage ;).

Pour convaincre nos amis de venir nous rendre visite – nous savons que le mot « nord » peut vite en effrayer plus d’un – je leur dis souvent : « C’est vrai qu’il ne fait pas souvent beau mais la ville vaut la peine d’être connue. Vous allez passer un séjour au calme, un peu comme à la campagne. Vous allez vous ressourcer. ». J’ajoute aussi concernant le mauvais temps habituel : « à partir du moment où il ne pleut pas, il y a des choses à visiter et à faire. Pensez juste à prendre votre ciré car nous sommes en bord de mer et il fait parfois un peu frisquet ! Ahoi (mot marin du nord) ! ».

Pour terminer, je me rappelle ce que m’avait dit mon amie Mlle. C. à mon arrivée : « Il te faut un an pour t’habituer à Kiel. Et après, tu ne veux plus la quitter parce que tu y seras encore vingt ans après. ». Alors je ne pense pas y être encore dans 20 ans mais nous allons y rester pour un petit moment encore.

Vous venez nous rendre visite alors ?

——————————–

Si vous avez envie de découvrir Kiel, vous trouverez ci-dessous quelques sites sympas à lire (en anglais et/ou en allemand) :

Kiel-Sailing-City

Centre Culturel Français de Kiel

Le blog de Förde Fräulein

Vous aimerez aussi

16 commentaires

  1. Ca fait un peu loin (et pas très direct) pour vous rendre visite mais en tout cas tu as bien fait de présenter Kiel, à aucun moment je n’avais tilté que c’était au bord de la mer 🙂 Oui, je peux être lente à la détente si on ne m’écrit pas les choses en clair… Ca a l’air très joli en tout cas vu tes photos (je ne connais pas Brest, je ne peux pas comparer).

    1. Ca fait quoi ? Juste deux trois petites escales ? 😉 oh ça va :). Ville en bord de mer et surtout le soir on entend les sirènes des gros paquebots. Et en fait, une chose que je ne dis pas vraiment dans l’article c’est que Kiel a pris très cher pendant la seconde guerre mondiale, un peu comme Brest… mer, port, facile d’accès et tout et tout…

  2. Je ne savais pas non plus que c’etait en bord de mer! Et c’est vrai que le mot nord fait peur (haha) mais c’est joli, chaque fois que tu en parles ca me donne envie de decouvrir tout ca (mais bon j’avoue que l’Allemagne n’est pas dans le top de mes priorites hihi).
    Et il est tout mignon ton toutou!
    PS: J’habite a Fernie si tu veux voir sur Google

    1. Toutou te remercie 🙂 ! J’ai vraiment envie de mettre plus de photo de lui… On a vient de regarder sur google map et les photos sur google image !!! C’est vraiment trop beau chez toi !!! Vraiment vraiment…

      1. Tu devrais! Freddie est la mascote de mon blog haha
        Et oui c’est vraiment un bel endroit! Parfois on oublie un peu, ou plutot on s’habitue et puis au detour d’un chemin on se rend compte de la chance qu’on a 🙂

          1. haha oui franchement c’est beau en toutes saisons! Bon après en automne si tu tombe sur 2 semaines de pluie et neige c’est moins bien 😉 Mais il y a les pumkin spice latte pour se reconforter

  3. Un peu trop loin pour moi ! Ahah… Mais je pense que ça doit être une ville assez plaisante à y vivre effectivement.. C’est vraiment bien que tu t’y plaises au final, c’est important dans une expatriation. =)

  4. Comme je suis toute chamboulée ! Cela fait des mois que je me dis qu’il faut que je revienne te faire un coucou par ici, et je n’ai jamais le temps et l’idée les deux en même temps… Quel chouette thème et que de nouveauté pour moi, qui t’avais quitté encore sur WordPress gratuit… (Oui, je sais, ça date…).
    Je n’avais pas eul’occasion de bien voir, comme la dernière fois je suis passée ici en coup de vent sur mon téléphone…
    Mais j’adopte ! Et ton article me donne vraiment envie de prendre la tangente et de venir voir ta mer, tes bateaux et tout cet univers… D’autant plus que le Schleswig Holstein m’a donné tellement de fil à retordre dans mes années de prépa… J’aimerais beaucoup voir à quoi ça ressemble « en vrai »…
    Comme d’habitude, je parle trop, je m’arrête là et je te souhaite une bonne rentrée, plein de belles choses pour les mois à venir, et qui sait… Un peu de soleil dans ton grand Nord !
    Des bisous,
    Camille

    1. Coucou, merci beaucoup. Ça fait du bien, parfois, de faire un vrai break.
      Ahahah je sens que tu as eu un cas pratique sur le Schleswig Holstein ? Je me trompe ? Bonne rentrée à toi aussi et je croise les doigts pour l’appartement :)… Bises

Laisser un commentaire