L’été à Kiel

Nous sommes début septembre et j’ai passé tout mon été à Kiel. Comme j’ai commencé un nouveau boulot en juin, je ne me voyais pas leur dire : « les gars l’été c’est important et je ne veux pas rester dans le nord ! Je viens de commencer mais je veux prendre des vacances. ». Non ce n’était pas du tout envisageable. Quoique j’ai quand même tâté le terrain et en voyant que je risquais de me faire débouter, j’ai abandonné.

Nous sommes début septembre et j’ai donc voulu vous partager mon expérience d’une pleine période estivale dans le Norddeutschland. En résumé je vais tout faire pour que cela ne se renouvelle pas. Voilà tout est dit et mon article est terminé. Je rigole.

Ces deux dernières années, nous prenions la poudre d’escampette dès le début du mois d’août. Nous n’avions donc pas les moyens de savoir ce qu’il se passait à Kiel. Non pas qu’il se passe des trucs de foufou mais nous n’avions juste pas le privilège de connaître « le temps pervers » du nord de l’Europe en été. Absents pendant trois semaines généralement, nous avions le temps d’oublier qu’il ne faisait vraiment pas beau en août à Kiel.

Je compare souvent le temps à un être pervers… un jour il vous donne une belle journée chaude et ensoleillée histoire de dire « tiens vas-y profite, va te promener, c’est l’été, il fait chaud et beau » et les jours qui suivent monsieur vous reprend tout… Vous vous retrouvez donc avec les combos pluies, vent et froid pendant une semaine voire deux ! Il ne vous reste plus que vos yeux pour pleurer et votre corps à réchauffer.

Nous sommes début septembre et je suis clairement en manque de soleil car j’ai l’impression d’être pâle. Comprenez-moi, mes parents (ou la nature si vous préférez) m’ont faite bronzée, mâte… je suis … non, je ne suis pas blanche parce que je ne suis quand même pas malade… j’ai une couleur étrange je dirais. C’est donc inhumain.

Pour m’expliquer ce temps, mes amis allemands ont fait référence aux deux fameuses semaines de « moussons » où il fait un temps de mer** et où vous avez l’impression d’être en plein passage automne/hiver. Pour justifier le mauvais temps, ils osent en plus me dire que « passé ces deux semaines, la météo est plus clémente ». Comme ils sont gentils (ironie)… Ils s’y sont juste habitués et arrivent à identifier un temps clément ou non entre deux ou trois rafales de vents et de grosses saucées de pluie…

Je vous rassure, j’ai tout de même passé un bon été car nous avons eu de la visite (deux fois même). Nos copains ont osé franchir le pas de passer quelque jour d’été dans le nord !

Je vous ai donné envie de venir dans le nord hein ? Ne fuyez pas, relisez mon article sur Kiel. Sinon vous avez passé un bon été ? En tous les cas je vous souhaite une bonne rentrée.

Vous aimerez aussi

3 commentaires

  1. Félicitations pour le boulot !! Je suis un peu en retard de lecture dsl !! Oulala, je n’imagine pas vivre un été comme ça, je souffre beaucoup trop du manque de lumière ! Prochain post doc, visez Sydney ? tu ne serais plus jamais pâlotte !! Moi j’ai l’impression d’être de plus en plus bronzée 😂

Laisser un commentaire