Elections allemandes

Attention sujet « chiant» en perspective…

Alors oui je suis hors sujet parce qu’elles n’arriveront qu’en septembre. Mais aussi parce que d’abord il y a les élections françaises. Les nôtres. Même en étant loin, je m’inquiète pour notre cher pays. Je ne sais pas vraiment pour qui voter parce que disons-le clairement : « c’est la merde ». Nous sommes dans le caca (je m’excuse pour ce langage très peu conventionnel) parce que, pour moi, tous nos candidats me désolent. Attendons donc de voir… votons pour le programme le moins pire… laissons passer la tempête !

Comme en France, l’Allemagne se prépare à ses élections. Depuis quelques semaines déjà, je tombe sur les pancartes de campagne des grands partis politiques du Land. Nous pouvons même aller directement sur leur site internet pour en connaître plus sur leur programme.

Poursuivre la lecture

Des p’tites bulles, des p’tites bulles, toujours des p’tites bulles* !

*et la recette d’un cocktail pétillant sans alcool simple à réaliser

Wasser mit Kohlensäure, Apfelschorle, Fritz-Kola oder Fritz-Limo, Weissweinschorle, Sekt…** Si vous commandez de l’eau au restaurant en Allemagne, n’oubliez pas de préciser quelle eau vous souhaitez. Les allemands adorent les boissons gazeuses alors sans précisions on vous apportera de l’eau gazeuse. L’indication « Mineral Wasser » sur la carte ne veut pas forcément dire « eau plate ».

Poursuivre la lecture

« Tu es une Holy… tout ira bien… »

J’ai le sourire aux lèvres en écrivant ce titre :). C’est ce que me dit, presque tous les jours, Dr. G. Une expression qui me redonne toujours le sourire. Que ferais-je sans lui 🙂 ? Et vous, que feriez-vous sans votre Dr. ?

En commençant cette semaine, je me suis promise de ne pas réitérer mes « chagrins » de la semaine dernière. J’ai commencé mon premier module d’Allemand (niveau A1 – les bases du langage) et je suis motivée. Trois jours de cours sont passés et j’appréhende un peu moins cette langue, j’y vois même un tout petit peu plus clair. Vous allez me dire : « mais ce n’est que trois jours !! ». OUI MAIS… je vais vous expliquer la situation : 1) vous débarquez dans un pays qui vous est totalement étranger, 2) vous n’avez jamais parlé sa langue, même à l’école parce que vous avez choisi Espagnol et 3) vous essayez, sauf que la prononciation et la technicité du langage ne ressemblent en rien à ce que vous connaissez (bon sauf si vous avez fait du latin). La conclusion est que TROIS JOURS C’EST VRAIMENT BEAUCOUP.

Poursuivre la lecture