Le DIY, mère/fille, des chaises pimpantes

Allez, aujourd’hui on va écrire un article plus léger, plus Do It Yourself ! Comme vous le savez, j’aime beaucoup donner une seconde vie aux vieilles choses : je ramasse des affaires dans la rue (avéré et prouvé), je chine dans les second-hand shop et chez les brocanteurs.

Attardons-nous sur la partie « brocanteurs ». Lorsque l’on se balade dans les rues de Kiel, on peut facilement tomber sur des pancartes « Flohmarkt » (marché aux puces éphémères), des petits locaux de stockage de vieux meubles ou des petits magasins de brocanteurs. Avec Dr. G, nous avons essayé plusieurs fois de nous rendre chez l’un d’entres eux situé tout près de la maison. Sauf que le magasin était tout le temps fermé pendant les horaires où il était censé être ouvert. J’ai fini par abandonner.

Puis un jour, en pleine promenade avec ma mère, monsieur le brocanteur était ouvert. MIRACLE. Dehors, il avait disposé plusieurs vieilles chaises dont deux m’ont particulièrement intéressées. Non en fait j’ai eu vrai coup de foudre pour ces deux meubles (des meubles, vous vous en rendez compte ?).

 

©Any_Holy_Idea? Je vous assure qu’avec leur nouveau tissu, elles déchirent !

Quelques mois avant, j’avais commandé un joli tissu d’ameublement rouge imprimé de grosses fleurs. Je me suis dit qu’il tapisserait bien les dossiers et les assises. Comme nous approchions de mon anniversaire, ma maman m’offrit ces deux superbes chaises. En prime, et là c’est le cadeau ++, ma mère est une pro de la tapisserie. J’ai donc appris à retapisser.

Je ne vous cache pas que nous avons eu quelques différents (sans gravité) quant à la tapisserie de l’arrière des dossiers. De mon côté, je souhaitais poncer le bois et le vernir pour donner un côté rustique aux chaises. Ma mère, « pour une jolie finition », me conseillait plutôt de recouvrir l’arrière des dossiers avec l’un de mes tissus d’ameublement rouge uni. Bon comme c’était la pro… j’ai suivi ses indications et je ne suis pas déçue. Je vous montre comment nous avons procédé ?

Avant tout, nous avons démonté les différentes pièces dédiées au re-tapissage : les dossiers et les assises.

DSC_1371
©Any_Holy_Idea? Bon la structure n’est pas top top propre mais bon une nouvelle ouate et ni vu ni connu !

1ère étape : ponçage de la structure en bois et coller une nouvelle couche de ouate sur les assises

Il faut ici : du papiers de verre pour poncer (2 feuilles),  un rouleau d’1 m environ d’ouate (j’avais du 20g d’épaisseur), un ciseau et une colle forte tout type de matières.

J’ai poncé le bois car je souhaitais, au début, le vernir. Puis après ponçage, j’ai trouvé que le bois était beau au naturel. Je pourrais de toute manière les vernir plus tard si l’envie me prend.

Pour poser la ouate, rien de plus simple :
– Dérouler le rouleau de ouate et utiliser l’une des assises en patron. Poser l’assise sur la ouate et découper autour.
– Mettre de la colle sur la surface à coller et coller. Attendre quelques heures avant de poursuivre le travail.

2ème étape : couper le tissus et tapisser 

Il faut ici : le tissu (optez pour un tissu d’ameublement qui sera plus résistant) – pour les assises, nous avons utilisé un tissu rouge imprimé de 50 cm et pour le dossier un tissu rouge uni de 50 cm – une grosse agrafeuse pour les gros travaux et des agrafes. Quelques petits clous à utiliser pour maintenir le tissu tendu.

Pour couper le tissu, il faut procéder de la même façon que pour la coupe de la ouate : il faut utiliser le dossier et l’assise en guise de patron.

Ensuite, il vous faudra beaucoup de force (bon pas beaucoup) pour agrafer le tissu aux supports. Pour un beau rendu, ne pas hésiter à bien tirer sur le tissu (et le tendre) : celui-ci devra être agrafé totalement lisse sur le support (c’est pour cela aussi que je vous conseille du tissu d’ameublement).

3ème étape : tadammm avec du soleil !!!

©Any_Holy_Idea?

Devant et arrière du dossier !

J’aime encore plus mes chaises comme ça !! Qu’en pensez-vous ? 

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

  1. Joli travail de customisation ! Les chaises sont méconnaissables. En Allemagne il y a de quoi faire en matière de DIY, c’est là bas un lifestyle 😉 Et on trouve des vraies pépites dans les brocantes. merci pour ce partage 🙂

Laisser un commentaire