C’est la règle !

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à indiquer que je ne vais pas m’excuser pour l’écriture de cet article. Tout d’abord parce que, précision importante, je ne généralise pas (peut-être existe-t-il des exceptions, sait-on jamais) mais je vais parler de mon expérience. Dans un second temps (là encore c’est une précision importante) parce que c’est mon blog et que je fais ce que je veux.

« C’est la règle ! », je ne peux pas vous dire le nombre de fois où j’ai entendu cette expression. Et parfois j’ai la mâchoire et le cœur qui se contractent en l’entendant. Pourquoi ? Parce que parfois, même si « c’est la règle », cela n’exclut pas d’avoir du bon sens. J’ai essayé d’analyser ce phénomène qui rend parfois mes amis allemands insupportables. J’utilise ce mot pour rester polie. « Il faut signer trois formulaires pour changer un mot dans un contrat. Mais pourquoi ? C’est la règle. » 😕 « Non tu ne peux pas changer la couleur dans ce tableau. Mais pourquoi ? C’est la règle » 😕 😕 « Il y a un problème, votre inscription ne s’enregistre pas au bon endroit. Et bien mettez là au bon endroit. Non… je ne sais pas… attendez je dois voir ce que dit la règle…»…

Poursuivre la lecture

Ce soir où je me suis mangé un Abendbrot

Voilà voilà je suis devenue une typische (à prononcer « tupiche » enfin un truc dans le genre) Deutsche Frau parce que je me suis fait le casse-dalle dîner typisch deutsch (tupiche…toupiche…).

Et ouais, je me suis préparé un Abendbrot. Un quoi ? Un pain du soir si vous préférez. C’est le menu choisi par beaucoup d’allemand pour ne pas se fouler, ne pas se prendre la tête, ne pas se fatiguer à préparer le dîner. En lisant ces dernières lignes, nos yeux de français se révulsent instantanément : « pourquoi est ce qu’on mangerait ce que l’on prend au déjeuner ou au goûter le soir ? », « moi je préfère manger quelque chose de chaud. Mais fais toi des pâtes au moins !!! ». Ça c’est ce que me dit le « vous » qui me parle dans la tête.

Poursuivre la lecture

Ton événement personnel, ton gâteau

Est-ce une tradition ? Je dirais plus que c’est une autre façon de fonctionner.

En Allemagne lorsque tu fêtes un événement personnel (anniversaire, arrivée dans une entreprise, mariage, départ en retraite ou d’une entreprise…), c’est à toi d’organiser quelque chose (normal) ou du moins cuisiner/emmener ton gâteau pour tes collègues d’entreprise/d’école. Sachant que celui-ci est très apprécié. Le sucré est très important d’ailleurs. Et si, en plus, celui-ci est accompagné de Sekt ou de Champagne c’est encore mieux 😉 .

Poursuivre la lecture

Elections allemandes

Attention sujet « chiant» en perspective…

Alors oui je suis hors sujet parce qu’elles n’arriveront qu’en septembre. Mais aussi parce que d’abord il y a les élections françaises. Les nôtres. Même en étant loin, je m’inquiète pour notre cher pays. Je ne sais pas vraiment pour qui voter parce que disons-le clairement : « c’est la merde ». Nous sommes dans le caca (je m’excuse pour ce langage très peu conventionnel) parce que, pour moi, tous nos candidats me désolent. Attendons donc de voir… votons pour le programme le moins pire… laissons passer la tempête !

Comme en France, l’Allemagne se prépare à ses élections. Depuis quelques semaines déjà, je tombe sur les pancartes de campagne des grands partis politiques du Land. Nous pouvons même aller directement sur leur site internet pour en connaître plus sur leur programme.

Poursuivre la lecture

Ces allemands goûteurs de vin

Comme tous les ans, une foire aux vins allemands  est organisée à Kiel. Celle-ci se tient généralement dans un grand hangar appelé dédié aux événements tout proche du Foerde donc de la mer. En bonne mondaine (ou demi-mondaine 😉 ) avec mon pull sur les épaules, je pourrais vous dire : « quelle fabuleuse idée de déguster du vin allemand tout proche de l’eau. Il fait tellement bon que l’on se croirait en vacances. ».

En fait dans cet article je ne vais pas vous présenter les vignobles allemands et les vins. En bonne française je reste une vraie chauvine : « le vin ? Le meilleur ? Il est chez nous ». Voilà c’est dit. Par contre je vais vous parler de « l’art de la dégustation à l’allemande ».

Poursuivre la lecture