Ce soir où je me suis mangé un Abendbrot

Voilà voilà je suis devenue une typische (à prononcer « tupiche » enfin un truc dans le genre) Deutsche Frau parce que je me suis fait le casse-dalle dîner typisch deutsch (tupiche…toupiche…).

Et ouais, je me suis préparé un Abendbrot. Un quoi ? Un pain du soir si vous préférez. C’est le menu choisi par beaucoup d’allemand pour ne pas se fouler, ne pas se prendre la tête, ne pas se fatiguer à préparer le dîner. En lisant ces dernières lignes, nos yeux de français se révulsent instantanément : « pourquoi est ce qu’on mangerait ce que l’on prend au déjeuner ou au goûter le soir ? », « moi je préfère manger quelque chose de chaud. Mais fais toi des pâtes au moins !!! ». Ça c’est ce que me dit le « vous » qui me parle dans la tête.

Poursuivre la lecture

Les Maultaschen : ces petits sacs que l’on met en bouche !

Cela faisait longtemps que nous n’avions pas parlé cuisine ici ! Cela vous dit que je vous parle d’une spécialité de « gros mangeurs » ? Un truc tellement bon que dès la première bouchée, tu lâches un « sa ra** que c’est bon » (petites étoiles parce qu’il faut tout de même rester polis).

**pour la traduction anglaise, je dirais « ohh Fu** so delicious ».

Après l’Hamburger Pannfisch (un autre truc de gros mangeurs), je vous présente aujourd’hui les Maultaschen.

Poursuivre la lecture

L’Hamburger Pannfisch

En Deutschland, la saucisse règne-t-elle en maîtresse suprême ? OUI, elles sont partout !

Mais, il n’y pas que la saucisse… chaque région a sa spécialité. Je vous retranscris ce que j’ai entendu et lu ? A Berlin on aime le curry mélangé à la sauce tomate (vous prenez du Ketchup et vous y rajoutez du curry, ça marche très bien). A Munich se sont les Weisswurst (saucisses blanches à base de viande de veau, de porc, d’oignons frais et de persil – parfois avec un peu de poivre) et dans le Nord, le poisson.

Poursuivre la lecture

Quand c’est férié, c’est férié : on fait avec les restes !

Ce samedi 3 octobre, Fête Nationale, jour férié, l’Allemagne célébrait les 25 ans de sa réunification. En vérifiant, aucun événement était prévu pour cette occasion. Le magazine lifestyle de la ville, Kieler Leben (Vivre à Kiel) annonçait : « les magasins seront tout de même ouverts ». Partant de ce fait, Dr. G et moi vérifions que le marché du samedi aura bien lieu : RAS sur le site dédié, le marché est bien annoncé. « Demain, je vais d’abord à la Zumba et puis, nous pourrons aller au marché après ? », ça c’était notre programme…

Poursuivre la lecture

La Phô selon moi (au poulet ou au bœuf)

Selon mon calendrier (je pense que nous avons le même), nous sommes encore en été. Sauf que mon thermomètre me dit le contraire : KIEL, 12°, nuageux avec quelques averses. Lorsque le portable indique « quelques averses », il faut comprendre « pluie énorme de 10 à 15 minutes qui fait coller le pantalon aux cuisses et tatouage mouillé de la selle du vélo à l’arrière du jean » !

S’il fait le même temps chez vous, ne vous démoralisez pas ! Avec le sourire, je vous donne ma recette de la soupe Phô (façon moi) ;).

Une petite explication avant de commencer : la soupe Phô (il faut dire « feu ») est un plat originaire du nord du Vietnam. Sa base : un bouillon de bœuf bien chaud avec des nouilles de riz.

Je n’ai pas suivi la recette à la lettre car je souhaitais une soupe bien garnie. Cependant, pour le bouillon, j’ai respecté les conseils de cuisson*. Voilà pourquoi je l’appelle « Phô selon moi ».

*Merci à mon petit bouquin Le Tour du Monde des Recettes de chez Marabout :).

Poursuivre la lecture

Corse #3 : i ripasti*

*Les repas

Les vacances riment avec bonnes cuisines copieuses !

En Corse, il y a les jolis paysages, les plages, les rivières, les montagnes…mais pas que…il y a les visites à la famille et les bons plats qui les accompagnent. Même si j’ai l’impression de reprendre les 5 2 petits kilos difficilement perdus avant l’été, comment dire non à un bon repas de chez Dr. G. 😉 ?

Au menu : confiture maison le matin, « u spuntinu »* avec de la Coppa ou des chaussons aux blettes/à l’oignon, salade fraîche avec les légumes du jardin au déjeuner et gibiers à plume mijotés (lagopède/perdreaux aux figues) ou de la soupe au pistou (oui ce n’est pas très Corse ! Et oui, il a fait un petit peu froid à un moment – environ 27° ?!) pour le dîner…nous en profitons bien !

Poursuivre la lecture