Pourquoi le Français râle tout le temps ?

  … Pourquoi l’Allemand reste aussi calme ?

La vie, on est toujours à pester contre elle et quand elle nous quitte, on râle.

” 

Roland Bacri

Je le sais, vous avez déjà lu ce titre trente six milliards de fois partout. Oui je copie (ce n’est pas bien de copier) et oui je ne suis pas originale (pour une jeune Padawan blogueuse ça craint du boudin). Et puis c’est mon endroit à moi, j’écris « que ce que je veux »  ! Il y a aussi un sous-titre. De plus, j’ai réussi mon coup vu que vous êtes venu me lire, merci, merci et merci !

Ce post m’est venu en parlant sur Hangouts avec mon cousin qui se trouve au Congo pour une mission. D’ailleurs, je tiens à remercier Internet pour ces outils merveilleux qui me permettent de rester en contact avec ma petite famille loin de moi (la nana qui débarque de la lune). Nous étions en train de parler de nos expériences respectives : comment ça va en Allemagne ? Et toi au Congo ? Tu rentres pour les fêtes ? Lui à Madagascar et moi en France.

Vient le moment où je me suis mise à râler en lui avouant que j’étais tellement HEUREUSE de rentrer pour les fêtes : pouvoir lire des affiches en français, pouvoir entendre les voix françaises à la radio, pouvoir commander dans un restaurant / dans un bar en français et pouvoir râler en français… les petits plaisirs de la vie quoi !

Pouvoir râler en français ! Nous y sommes ! A Kiel, les gens ne râlent pas. Bon… parfois oui mais ce n’est pas ce que j’appelle râler. Il y a un souci, pas de problème, nous allons trouver une solution. C’est une réaction normale. Sauf que quand tu es Français, tu râles d’abord et après tu trouves la solution. C’est comme ça. Cela a toujours été comme ça. Alors pourquoi le Français râle tout le temps ? Mon avis ? Parce qu’il aime ça ! Parce que le Français est Grumpy ! Parce que parfois c’est sexy quand tu râles (parfois hein 😉 ). Parce que ça va mieux après, un point c’est tout !

15740988434_75206e3dd5_o

Voyez-vous j’ai remarqué une chose : (prenons mon exemple, c’est mieux) lorsque j’étais en France, je me plaignais souvent. Oui, nous avons beau dire : « non ce n’est pas vrai, je ne râle pas ». Mais si en fait tu râles quand même : « le métro cette m**** », « cette pollution me tue », « Et Merci ? C’est pour les chiens ? »… Et puis à l’étranger, en Allemagne, je râle aussi. Un vrai cercle vicieux. Deux fois plus parce que j’ai envie de voir la France. Parce que les Allemands sont étranges pour un Français. Parce qu’ils sont tellement calmes. Pourquoi sont-ils aussi calmes ? Mon avis ? Pour le moment, je ne sais pas trop quoi vous dire. Je suis encore en train d’étudier ce phénomène. Ils sont calmes oui et cela vaut pour tout. Lorsqu’ils te houspillent, ils le font calmement. Lorsqu’ils font des travaux, ils le font aussi calmement : tu peux, pendant des semaines, te retrouver à admirer un « splendide » échafaudage de ta fenêtre. Toi Français tu te plaignais de la SNCF ? Viens donc en Allemagne tester le retard des trains :). Tu pourras gagner au concours du plus beau « râleur » Français en Allemagne.

Hey ! Mais dis donc, ne suis-je pas en train de râler en écrivant ? Non pas du tout. Tout cela pour vous dire que nous pouvons trouver un juste milieu à tout cela. Six mois en Allemagne et je râle beaucoup moins. Je prends le pli allemand et ça fait du bien. Je roule du bon côté à vélo. J’attends toujours aussi patiemment que le feu passe au vert (sacré feu qui prends parfois 5 minutes à changer de couleur – non je ne râle pas). Je parle allemand 🙂 (avec des fautes). Le pire ? Je me surprends au Supermarché à comparer les prix. Une chose que je ne faisais presque jamais à Paris… Deviendrais-je un peu allemande alors 🙂 ? Votre avis ?

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

  1. Ca va être encore pire que ca. Dans quelques mois, tu ne trouveras plus tes mots en francais, tu feras des tournures de phrases bizarres et tu apprécieras de manger de la charcuterie le matin… Blague à part c’est vrai que les allemands ne lèvent pas le ton, mais des fois ils ralent. Juste sur un ton neutre. Plus on maitrise les nuances de la langue, plus on s’en apercoit.

      1. Bonjour, première visite sur ce blog !
        J’ai été pendant deux ans assistante de français : à Hildesheim puis à Brême (nord de la ville, là où il faut une heure et demie pour aller à la gare).
        Et effectivement, je cherchais mes mots ou je faisais de la traduction copié-collé : « la moustiquaire » devenait « le rideau à mouches ».
        On ne m’a jamais reproché de râler mais on me disait que j’étais la Française typique car je ne pouvais m’empêcher de parler avec les mains !

        1. Merci beaucoup pour cette première visite et ce premier commentaire… Une heure juste pour aller à la gare.. Au secours !!! En ce moment je fais un mixte d’anglais, allemand ça marche plutôt bien. Enfin je crois…

Laisser un commentaire