Corse #4 : le Cap Corse

« Veux-tu un Cap ? ». C’est la question que me posa Dr. G à l’heure de l’apéro, il y a deux semaines. En sirotant mon Cap* (vin doux au quinquina [quinine] – décoctions de plantes aromatiques et d’oranges macérées), une remarque me vient : « voilà 4 ans que nous venons sur l’île ensemble et je n’ai pas encore visité sa pointe, l’île de l’île (l’Isula di l’isula) ! ».

La visite est planifiée pour début septembre lorsqu’il y aura moins de monde sur la route.

Mardi 1er septembre, nous nous levons à 7h, en même temps que les écoliers, pour prendre la route vers le nord, direction le Cap Corse. Nous avons choisi de faire l’aller et le retour dans la même journée…un voyage un peu long mais cela en valait la peine.

Dans la voiture, je vois les villages et cols défiler : Vizzavona, Venaco, Corte, Ponte Leccia, St-Florent… et, les virages aussi. Habituée aux routes réunionnaises, je m’en sors indemne…Toutou, par contre, a eu un peu de mal…

14h30, nous arrivons enfin dans le Cap Corse, plus que 4 heures de balades avant de repartir sur Ajaccio. Nous passons les villages un à un (pas tous, nous n’avions pas assez de temps), avec un ciel mi-gris, mi-soleil.

IMG_2964
©Any_Holy_Idea?

– Un arrêt à Nonza pour se rafraîchir (30° sur le tableau de bord) au Café de la Tour. Un joli bistro situé au pied de l’église paroissiale Sainte-Julie. Celle-ci est resplendissante avec ses couleurs pastels rouge-orangé, jaune et bleu (une palette de couleur qui rappelle l’époque romaine). Ces mêmes couleurs deviennent plus vives avec les rayons du soleil.

Nonza
©Any_Holy_Idea?

– Un déjeuner sur la place du clocher de Canari qui offre une vue panoramique sur le golfe de Saint-Florent et la pointe de la Revellata. En montant vers le clocher, sur la route, impossible de louper l’ancienne carrière d’amiante, ses rochers et son sable se jetant dans la mer (bien que ce paysage soit beau à voir, l’environnement en prend un petit coup).

Canari
©Any_Holy_Idea? Un visiteur est venu nous dire bonjour.
IMG_2821
©Any_Holy_Idea? L’ancienne carrière d’amiante

– Une photo du tombeau de la famille Piccioni et de Valentine (fille de Gustave Eiffel) à Pino. Pourquoi photographier un mausolée (mais quelle mouche m’a piquée ;)) ? Parce qu’il nous a fait pensé au Taj Mahal… Bon, il est plus petit et plus coloré…mais quand même…je vous laisse le découvrir en photo.

IMG_3068
©Any_Holy_Idea?

– Tout au long du chemin, les tours génoises : les fameuses tours de guet permettant de lutter contre les invasions de l’époque (si mes souvenirs sont bons, nous parlons du XVIe siècle).

Petite confidence** : la Corse est vraiment magnifique. J’aime ce contraste entre les plages au sable blanc du Sud et les plages au sable gris du Cap. Un régal pour l’appareil photo.

IMG_2900
©Any_Holy_Idea?
IMG_3256
©Any_Holy_Idea?
IMG_3060
©Any_Holy_Idea?

A 16h30, nous reprenons le chemin inverse, direction Ajaccio avec, pour ma part, une rasade de carte postale dans la tête.

Quelle sera notre prochaine étape ? Le village de Dr. G qui clôturera cette série Corse. J’espère vous avoir fait un tout petit peu voyager ?

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
**Nous garderons cette confidence pour nous. Quand je le peux, je lutte (une mini mais très mini lutte) et argumente auprès de Dr. G pour lui prouver que mon île est aussi splendide 😉 (et elle l’est).

Vous aimerez aussi

Pas de commentaire

Laisser un commentaire